Immigration : faire plus avec moins

Pour une fois, je suis d’accord avec l’ADQ.

Je ne crois pas une seule seconde Madame la ministre quand elle affirme que les coupes dans les effectifs du ministère de l’immigration ne changera en rien la qualité des services offerts aux nouveaux arrivants.

Il faut comprendre une chose, politiquement, un gouvernement peut faire ce bon lui semble quand il s’agit de questions d’immigration : couper dans le budget, modifier les lois, augmenter les durées de traitement des dossiers, etc. Le fait est qu’il y a rarement contestation populaire. Le public s’en fout pas mal. On ne touche pas à la santé, on ne touche pas à l’éducation, trop sensibles, mais l’immigration, personne ne demandera des comptes. C’est aussi vrai au niveau fédéral : des demandeurs de résidence qui doivent attendre jusqu’à 5 ans (ça prenait de 12 à 18 mois auparavant) avant de recevoir leurs cartes de résidents permanents ! Les immigrants français eux les reçoivent en 1 années sinon moins. Des demandes de citoyenneté qui prennent 18 mois et plus (ça ne prenait entre 6 et 12 mois il n’y a pas si longtemps). Le beurre et l’argent du beurre. On veut plus d’immigrants, mais on ne veut pas mettre plus de ressources pour traiter leurs dossiers et pour les aider… Au contraire. De toute façon ils ne chialeront pas, et tout le monde s’en fout.

de 1991 à 2001, 60 pour cent de la croissance de la main-d’oeuvre a été comblée par l’immigration et les projections du ministère indiquent que les immigrants combleront 100 pour cent de la croissance en 2011.

En d’autre termes, le nombre de jeunes Québécois d’origine dans quatre ans sera à peine suffisant pour combler les besoins de remplacement de main-d’oeuvre et tous les nouveaux emplois créés devront être comblés par des travailleurs immigrants.

Mme James a rappelé que d’ici 2010 le Québec aura 680 000 postes à combler soit sous forme de remplacement ou de création de nouveaux emplois, dont la moitié à l’extérieur de la grande région de Montréal. [La Presse Canadienne]

0 comments On Immigration : faire plus avec moins

  • Tout a fait d’accord avec ton post tu as mis dans le mil en parlant de cinq ans puisque c’est exactement ce que j’ai du attendre pour avoir mon visa alors qu’un copain francais a attendu, tenez vous bien, 5 mois…..
    C’est navrant vraiment..
    en plus, chose que beaucoup ignorent c’est que le nombre du personnel qui traite les dossiers du maghreb est le meme pour la france…
    Seule difference, une liste d’attente de 3 à 5 ans pour la populasse du maghreb et un quota qui n’est même pas atteint pour la france….
    Charte de droits et d’egalité vous dites..

  • Je suis en plein processus de demande d’immigration pour mon conjoint, le père de ma fille, et ces délais soudain compliquent incroyablement nos vies. Tout ce qu’on demande pourtant, c’est de rentrer au Québec comme famille. Je n’ose pas mettre de durée sur notre attente, l’Afrique de l’Ouest n’est pas exactement une priorité en terme d’immigration québécoise.

    Derrière les chiffres et les statistiques il y a des vies humaines en suspend.

  • Dans le fond la bureaucratie (et très certainement le manque de ressources) n’épargne pas l’immigration… et ça me fait chier. Désolé du mot, mais je pense que dans toute société qui se respecte, on ne devrait pas faire attendre aussi longtemps des gens qui veulent venir s’établir ici. Et dire que desfois certains osent critiquer la France pour dire que leur bureaucratie est pire qu’au Québec… alors que d’après ce que je lis ça leur prend beaucoup moins de temps traiter les dossiers des immigrants!

  • Un nouvel annuaire de blogs africains est né. L’annuaire ne cherchera pas la quantité mais la qualité, il sera très sélectif pour ne proposer que le meilleur de la blogosphère d’Afrique. Organisé en plus de 700 catégories pour plus de visibilité des blogs avec liens en dur, flux RSS, miniature du blog, pas de lien retour obligatoire. Publicité minimale.
    Inscrivez vos blogs dès maintenant. Merci.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer

Sliding Sidebar

About Me

About Me

Blogueur de nuit, en pyjama, quand ça me tente. Geek de jour, rarement en cravate.

Social Profiles