Omar Khadr dans le pays des libertés

On croirait que la scène se passe dans un prison chinoise, ou arabe, ou dans un pays où les droits humains ne valent pas grand chose. Mais là, c’est d’un adolescent canadien qu’il s’agit, interrogé par des agents des services secrets canadiens, dans une prison américaine. Omar Khadr est une victime, parce qu’un enfant de 14 ans, age où les méfaits dont il est accusé auraient été perpétrés, ne peut être qu’une victime.

La vidéo de l’interrogatoire de Omar Khadr à Guantanamo est insoutenable. Que personne n’ait rien fait pour rapatrier ce citoyen canadien est tout simplement révoltant.

0 comments On Omar Khadr dans le pays des libertés

  • Ça prend des lâches pour s’en prendre à un enfant.
    J’espère, qu’une fois libéré, omar Khadr poursuivra le gouvernement canadien et ses services de torture.
    Ça prend un lâche sioniste comme HarPEUR pour faire subir à un enfant tous ces sévices.

  • Le juge Richard Mosley, chargé par la Cour suprême canadienne d’examiner quels documents pouvaient être remis aux avocats chargés de la défense d’Omar Khadr, a conclu que le jeune Canadien a été torturé par les autorités américaines et que le Canada était au courant de ce fait.

    C’est ce qui ressort d’une décision du juge Mosley rendue publique mercredi et qui ordonne, dans la foulée de la décision de la Cour suprême en mai dernier, la divulgation des documents fédéraux secrets qu’il avait le mandat d’examiner.

    Parlant d’une visite à Guantanamo de responsables canadiens qui avaient été informés par les autorités américaines qu’Omar Khadr avait été « réchauffé » pour la rencontre, le juge Mosley estime que « la pratique décrite aux responsables canadiens en mars 2004 contrevenait, à mon avis, aux lois internationales sur le traitement des détenus en vertu des conventions de l’ONU et de la convention de Genève ».

    Et à propos de l’implication canadienne, le juge Mosley précise que « le Canada a été impliqué dans les violations à partir du moment où les responsables du ministère des Affaires étrangères ont pris connaissance des informations écrites [NDLR: À propos des sévices dont a été victime Omar Khadr] et ont choisi d’aller de l’avant avec l’interrogation ».

    Le magistrat n’a pas révélé les techniques d’interrogation employées par les gardiens américains à l’encontre d’Omar Khadr, mais parmi les documents qui seront très prochainement divulgués figure l’enregistrement vidéo d’une rencontre antérieure, en février 2003, entre des responsables canadiens et Omar Khadr. Lors de cette rencontre, il semblerait, selon les avocats du détenu, que leur client pleure en appelant les visiteurs canadiens à l’aide, leur disant avoir été torturé et leur montrant des cicatrices.

    Le gouvernement canadien a tenté d’interdire la divulgation des documents concernant Omar Khadr, prétextant la sécurité nationale.

    Pour le juge Mosley, toutefois, « si la divulgation peut troubler quelque peu les relations canado-américaines, l’effet en sera minimisé par le fait que les techniques d’interrogation employées par les États-Unis à Guantanamo sont désormais du domaine public et sujets à débat ».

    Le Canadien Omar Khadr a été arrêté à l’âge de 15 ans par l’armée américaine en Afghanistan en 2002. Il est accusé d’avoir tué un soldat américain, et il est détenu sur la base militaire de Guantanamo sans avoir été jugé depuis maintenant plus de cinq ans.

  • Autre fait à souligner, cet interrogatoire a eu lieu pendant le madat de Paul Martin, donc lorsque les libéraux étaient au pouvoir.

  • Peu importe ce qu’il a fait ou n’a pas fait, c’est clair qu’Omar Khadr est une victime. Victime de son père, puis de l’armée armée américaine, puis des services secrets Canadiens. Comment peut-on justifier de foutre un enfant dans une prison militaire et de le torturer? C’est complètement absurde!

  • bonsoir
    Comme des millions de francais nous avons vu ces images monstrueuses sur un gamin de 16 ans detenu a Guantanamo citoyen canadien Omark Kadhr, torturé par des canadiens d’un vice insoupconné qui m’a rappelé les tortionnaires nazis.
    Petits fils de déporté pendant la seconde guerre, je peux vous dire que votre pays votre premier ministre M Harperpour tolerer, fermer les yeux accepter des choses pareilles ne connait pas le Mot droits de l’homme et n’a bien sur pas connu les atrocités des bourreaux tel quil soit pour humilier detruire un enfant 16 ans…
    Jaimais le Canada maintenant il me revulse…
    thierry Beguet
    Clermont Ferrand France

  • son vrai drame est qu’il est ne dans une famille d’imbeciles et qu’il ne s’appelle pas michel tremblay.

  • C’est 3 fois rien ca. En Irak des enfant plus jeunes, garcons et filles, ont subis des sevissements beaucoup plus sadiques (viols, tortures, …) devant leurs parents pour les pousser a parler.

  • Une pièce importante au dossier vient d’être apportée par deux avocats du département
    de la défense des États-unis affectés au bureau des Missions Militaires (Office of Military Commissions).
    Avec beaucoup de courage compte tenu de leurs fonctions, Williams C. Kuebler et Rebecca S. Sneyder
    affirment sur la foi de documents jusqu’ici occultés qu’Omar Khadr n’était pas en mesure de lancer une
    grenade au moment des faits, et que celle qui a tué le sergent Speer venait d’un autre combattant. Ces
    faits sont relatés, disent-ils, dans un mémo de la GRC, transmis d’Islamabad aux Affaires Éxtérieures
    (C’est l’un des documents que les avocats du jeune Khadr demandent à la Cour Suprème.

    Selon ce document, il y avaient au moins deux survivants dans le bunker afghan quia été pillonné pendant
    quatre heures par l’aviation américaine. L’un d’eux était encore en position de combat et ce serait lui qui a
    lancé la grenade avant d’être abattu par un soldat américain. Le jeune Khadr, pendant ce temps, aurait été
    assis, le dos tourné et la tête baissé parce qu’il avait été, préalablement, blessé aux yeux et au dos. Il semble,
    en outre, qu’Omar Khadr avait été torturé pendant ses interrogatoires, et que les rapports concerant les cir-à
    constances de son arretation aient été considérablement altérés.

    http://bengarno.over-blog.c

    ….

  • C´est clair, il est stupide
    , il a choisi d´aller defendre un movement religieux
    qui nie tout la culture occidentale et maintenant il veut que les
    institutions occidentals l´aident à sortir de sont enfer.
    C’est une question de coherence.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Sliding Sidebar

About Me

About Me

Blogueur de nuit, en pyjama, quand ça me tente. Geek de jour, rarement en cravate.

Social Profiles