Étude du Web dissident tunisien

Dans son dernier numéro le journal Tic et société vient de publier un papier fort intéressant intitulé Internet et la reconfiguration de l’espace public tunisien : le rôle de la diaspora.

L’étude retrace la petite histoire de ce qu’on a communément appelé la cyberdissidence tunisienne, depuis la naissance en 1998 de la bombe qu’était Takriz.com (qui est en train de renaitre de ses cendres : une nouvelle version sera en ligne le 25 décembre selon @Takriz) jusqu’aux actions collectives sur les blogs et Facebook. Même si l’auteur n’a pas regardé du côté de Twitter qui devient le canal primaire de la communication cyberdissidente, il n’en reste pas moins que cette étude constitue une extraordinaire analyse et une synthèse assez fidèle de la réalité du web citoyen tunisien.

Un article qui m’a touché aussi parce qu’il m’a fait remémorer plusieurs souvenirs et anecdotes d’un passé pas si lointain. Takriz.com, Tunezine, RT, Tunisnews, etc. Ma découverte de l’autre Tunisie via Internet, puis mon implication dans certains débats sur ces mêmes sites et forums, mon apprentissage des bases de la communication au sein des communautés virtuelles, les e-mails de menaces et d’intimidation que j’ai reçu, mes peurs et mes craintes, ma participation à l’émergence douloureuse de la blogosphère tunisienne, etc. Une expérience fort enrichissante en somme.

Bravo donc Romain Lecomte pour cet excellent travail.

0 comments On Étude du Web dissident tunisien

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Sliding Sidebar

About Me

About Me

Blogueur de nuit, en pyjama, quand ça me tente. Geek de jour, rarement en cravate.

Social Profiles