Re-former la police

En regardant le reportage d’Ettounnisiya récapitulant les évènement du 9 avril, il y a un point qui me parait essentiel et qui n’a malheureusement pas été assez souligné par les différents analystes et commentateurs. Il s’agit de l’incompétence totale de la police tunisienne dans la gestion des foules et des manifestations, et ce à tous les niveaux : décisionnel et organisationnel jusqu’au au jeune petit policier qui fait face à la foule déchaînée.

Les techniques policières d’intervention et de gestion des foules ne s’improvisent pas. Quand tu mets des jeunes policiers, à peine la vingtaine, devant des centaines d’autres jeunes surexcités, et tu demandes à ces policiers de maintenir le « calme » et la « sécurité », et en plus tu les ordonnes de ne laisser personne arriver à l’Avenue, et bien ils tiennent un peu, et finissent toujours par craquer. Ils ne sont pas formés pour ça. Donc, ils tapent !

Je crois qu’un des priorités du ministère de l’intérieur devrait être de mettre en place une vrai académie de police, où tout agent de sécurité, quelque soit son niveau, devrait suivre plusieurs formations, et obtenir un diplôme en bonne et due forme. Le recrutement doit aussi passer par cette académie.
Les brigades de l’ordre public (BOP), devraient être les premiers formés. Je suis d’ailleurs convaincu que plusieurs États démocratiques seraient prêts à fournir de l’aide à ce niveau…

La police sous une démocratie est totalement différente de celle sous une dictature. Un travail de fonds est nécessaire pour réparer tout ça, et ça doit commencer maintenant.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Sliding Sidebar

About Me

About Me

Blogueur de nuit, en pyjama, quand ça me tente. Geek de jour, rarement en cravate.

Social Profiles