Pourquoi je ré-écris

Comment ne pas retourner a l’écriture maintenant ? Comment se satisfaire de la limite de 140 caractères, ou de l’audience de mon petit réseau social, alors que la Tunisie, mon Pays bout d’un parfum de liberté nouvelle ?

Aujourd’hui, plus que jamais, je retrouve ce besoin insatiable d’écrire, de partager mon opinion et mes idées avec le Monde. Ma voix ne risque peut être pas d’être entendue dans le brouhaha incessant du son de la révolution, mais je vais la crier, ma voix, parce que loin du Pays, c’est ma seule thérapie pour ne pas exploser de l’intérieur.

Les sujets ne manqueront pas les prochaines semaines.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Sliding Sidebar

About Me

About Me

Blogueur de nuit, en pyjama, quand ça me tente. Geek de jour, rarement en cravate.

Social Profiles